Méditation du calme mental

Shamata, ou Shiné en tibétain



Cet article est en cours de rédaction, merci pour votre compréhension.

Accessible à tous.

 

Shiné signifie le calme mental en tibétain. 

 

Il existe différentes étapes du calme mental, selon les consignes de Rinpoché nous pratiquons la première accessible à tous. Les autres étapes étant destinés aux pratiquants supérieurs. Le calme mental est la première pratique de la médiation, et vise à développer la pacification de l'esprit et la non-saisie, et à stabiliser l'esprit en développant l'attention vigilante.

Elle mène à l'apaisement, et conduit  progressivement l'esprit à son état naturel de stabilité, à l'ouverture, la clarté, le discernement. En raison de l'agitation et des émotions perturbatrices, ces qualités sont voilées et nous restons sous l'emprise des perturbations émotionnelles.                      

                                              

La méditation  du calme mental est un bienfait pour la santé tant physique que mentale.

En entraînant l'esprit régulièrement, cette pratique apporte progressivement non seulement la clarté de l'esprit et la paix intérieure, mais aussi elle améliore les capacités de concentration, libère progressivement de l'envahissement émotionnel et des  émotions négatives, néfastes pour nous même et pour les autres (colère, haine, arrogance, jalousie, peur etc).

 

Par la diminution des émotions négatives, la méditation du calme mental permet aux qualités positives telles que la bonté et la compassion de s'épanouir à leur place.

 

La souffrance et le bonheur résultent de notre façon de penser. La pratique de pacification de l'esprit est un des moyens de diminuer la souffrance établie par l'esprit et d'augmenter le bonheur, notre propre bonheur, et celui des autres. 

 

Elle est un moyen de transformation intérieure permettant de mieux vivre nos relations avec les autres, et peut nous aider à aller de l'avant dans notre vie quotidienne avec une conscience claire, et un esprit calme.

 

La méditation du calme mental est une méditation essentielle à toutes autres méditations, elle en est la base. Elle est accessible à tous, bouddhistes et non bouddhistes, les bénéfices de cette pratique étant utiles à chacun.

 

Les personnes ayant des difficultés pour s'asseoir au sol sur un coussin peuvent pratiquer cette méditation assis sur une chaise.

 

 A la demande, les méditations peuvent être précédée de la pratique d'un yoga du souffle (voir ci-dessous) prenant quelques minutes, ceci peut être de façon individuelle. 

 

Yoga du souffle

Longro kutuk


Il s'agit d'une technique yogique tibétaine pour purifier les trois canaux subtils principaux (Tsa en tibétain) qui conduisent  l'énergie subtile (Lung en tibétain), afin de rétablir la fluidité et la bonne circulation de celle-ci.  

 

Cette technique élimine les impuretés du corps énergétique et les émotions négatives qui sont logées dans les trois principaux canaux subtils.

Elle permet de dynamiser le corps et l'esprit,  et coordonner le corps, le souffle, et les canaux d'énergie subtile.  

 

Les neuf respirations aident à la pratique de la méditation, et sont un préliminaire à la concentration. Cette pratique  élimine les obstacles nous permettant de nous connecter profondément avec nous même avant une pratique méditative, et développe les qualités de l'esprit, l'attention et la conscience.

 

Au fil du temps, la pratique des neufs respirations a aussi de nombreux  bénéfices sur la santé physique et mentale et apporte le calme mental. 

 

Cette pratique ne nécessite  pas de capacités physiques particulières. 

 

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________